Désamiantage et élimination des polluants

Depuis l’interdiction de l’utilisation de l’amiante en 1990, de nombreuses mesures d’assainissement concernent des parties de bâtiment contenant cette substance nocive. Grâce à nos spécialistes qualifiés, nous assurons dans ce cadre le démontage et l’élimination dans les règles de l’art des anciennes constructions, ainsi que la remise en état des installations de protection incendie.

On désigne sous le nom d’amiante un groupe de minéraux fibreux provenant principalement du Canada, des montagnes de l’Oural, de l’est de la Sibérie et d’Afrique du Sud. Ses propriétés exceptionnelles – notamment sa résistance à la chaleur et aux produits chimiques agressifs – ont valu à l’amiante d’être utilisé jusqu’au début des années 80 dans plus de 3000 applications et produits. Les caractéristiques mêmes qui ont fait de l’amiante un matériau techniquement supérieur ont un revers funeste pour la santé humaine. Les fibres d’amiante d’une longueur supérieure à 5 μm et d’un diamètre inférieur à 3 μm peuvent pénétrer dans les alvéoles pulmonaires par les voies aériennes et provoquer des maladies graves au niveau des poumons et de la plèvre.

Exigences de la SUVA
Seules les entreprises dont il est prouvé qu’elles ont la compétence professionnelle et les moyens techniques de procéder avec succès au désamiantage sont autorisées à effectuer l’ensemble des travaux de démolition et d’assainissement de l’amiante faiblement aggloméré. Il n’est dans ce cadre fait appel qu’à des professionnels chevronnés qui possèdent une compétence et une expérience dans les méthodes de travail comme les mesures de protection et qui connaissent les éventuelles conséquences sur la santé. Les entreprises de désamiantage doivent être autorisées par la SUVA et doivent réaliser les travaux conformément à la directive de la Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail (CFST).

Sécurité au travail
BELFOR effectue le désamiantage en respectant les mesures de sécurité les plus strictes, à l’aide d’appareils et de dispositifs de protection spéciaux et en se conformant toujours aux prescriptions de la directive CFST 6503.